LE DROIT À L’AVORTEMENT – CATHERINE ARDITI & ANTOINE PINAY

Antoine Pinay

L’obtention du droit à l’avortement en France a été rendu possible par de nombreux combats de l’ombre menés pendant des années. Ces prises de position et ces luttes incessantes ont permis à Simone Veil de porter avec succès sa loi devant l’Assemblée nationale en 1974.

Plusieurs années avant le discours emblématique de la ministre de la Santé, la comédienne Catherine Arditi luttait pour ses droits en signant le manifeste des « 343 salopes » et Antoine Pinay, étudiant en médecine, effectuait des avortements dans la clandestinité pour venir en aide à des femmes désespérées. Des actions engagées pour lesquelles ils n’ont pas hésité à mettre en péril leur carrière et leur liberté.

À travers leurs souvenirs personnels, ils nous replongent dans la complexité et les tensions de la France des années 1970 et justifient leur combat en faveur des droits des femmes.